CAPESA

CENTRE D'APPUI AUX ÉCOLES DE STATISTIQUES AFRICAINES

PRÉSENTATION

Le Centre d'Appui aux Écoles de Statistique Africaines (CAPESA) a été créé par l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) dans le cadre d'une convention le liant aux écoles d'Abidjan, Dakar et Yaoundé. Le CAPESA est rattaché au directeur du Groupe des Écoles Nationales d'Economie et Statistique (GENES) et a pour mission de concevoir et mettre en œuvre des activités de nature à renforcer les écoles selon plusieurs axes :

  • l'organisation des concours de recrutement ;
  • l'amélioration de la qualité de la formation dispensées et sa mise à niveau en fonction des standards internationaux par le renforcement des capacités des enseignants et l'amélioration de l'accès à l'information ;
  • la réalisation de missions d'enseignement dans des domaines ou des matières spécifiques ;
  • l'élaboration de productions scientifiques et pédagogiques reposant sur la « veille scientifique » et les synergies du réseau constitué par les écoles et leurs partenaires français et européens.

Le CAPESA a pour première responsabilité l'organisation des concours d'entrée aux écoles qui, pour leur part, assurent depuis de nombreuses années la formation d'Ingénieurs Statisticiens Économistes (ISE) et d'Ingénieurs des Travaux Statistiques (ITS) :

  • l'École Nationale de la Statistique et de l'Analyse Économique (ENSAE, Dakar) forme des ITS recrutés par la voie A et des ISE (options Économie et Mathématiques) ;
  • l'École Nationale supérieure de Statistique et d'Économie Appliquée (ENSEA, Abidjan, Côte d'Ivoire) forme des ITS recrutés par la voie B (options Économie et Mathématiques) et des ISE (options Économie et Mathématiques) ;
  • l'Institut Sous-régional de Statistique et d'Économie Appliquée (ISSEA, Yaoundé, Cameroun) forme des ITS recrutés par la voie A et des ISE (options Économie et Mathématiques).

Chaque année, à l'époque des jurys de concours est réunie la Conférence des Directeurs des Écoles de Statistique Africaines (CODESA) qui est l'organe de décision concernant notamment les conditions techniques d'organisation des concours et constitue le forum permettant de débattre les principales questions relatives aux écoles, aux formations dispensées et à l'insertion des étudiants dans la vie active (statistique publique et autres débouchés, nationaux et internationaux).

En 2009, les principales ressources des écoles proviennent des pays hôtes (Côte d'Ivoire, Cameroun et Sénégal), de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC), du ministère français des Affaires étrangères et européennes, de l'INSEE et des écoles de statistique françaises (ENSAE et ENSAI), d'AFRISTAT et de plusieurs pays africains qui financent la scolarité de leurs ressortissants admis aux concours.